Un parcours vers la vie

Découvrez qui je suis

Mon histoire

Là où mon parcours a débuté

Petite Eve

J’ai pris mon premier souffle de vie le 29 janvier 1984, dans un petit patelin situé à la frontière du Bas-St-Laurent et de Chaudière-Appalaches, au Québec. J’y ai vécu mon enfance, entre fleuve et montagnes, à explorer l’érablière familiale. Toute petite, je me questionnais déjà sur le sens de la vie et de tout ce qu’elle implique. 

Je devais en découvrir le mystère !

À chaque pas que je posais sur terre, le chemin me semblait de plus en plus difficile. Ce mystère me paraissait inaccessible et dépourvu de sens. Je me sentais fragilisée par les flots de la vie, en équilibre précaire. J’ai souvent souhaité ne plus avoir à poser les pieds sur le sol terrien. Heureusement, une force intérieur indescriptible m’insufflait de persister.

L’élément déclencheur

Côtoyer la mort

En 2003, j’ai débuté une formation pour devenir infirmière. Cela m’a permis d’accompagner des personnes malades, vulnérables, esseulées. Parmi les souvenirs indélébiles de cette époque se trouve celui d’une dame en fin de vie. Sa chambre était si remplie de vide et de solitude.

La détresse qui émanait de son regard était d’une profondeur si intense que je craignais de m’y noyer.

Ce que j’ai trouvé de mieux à faire, à ce moment-là, a été de fuir son regard et sa présence. Elle était en train de m’offrir une précieuse leçon de vie : il est impossible d’être disponible réellement pour l’autre lorsqu’on se fuit soi-même.

L’année suivante, la mort est venue chercher deux jeunes de 18 ans qui demeuraient dans mon minuscule village. Deux accidents de voiture foudroyants. Mes cellules criaient injustice et incompréhension. J’en voulais à la mort, j’en voulais à la vie.

Un nouveau départ

Accompagner la vie

Quelques mois plus tard, la vie m’a invitée à déménager à 850 km de mon territoire d’accueil, dans ce qui est devenu, avec le temps, mon cher Abitibi-Témiscamingue. J’ai eu le bonheur d’y œuvrer comme soignante à La Maison du Bouleau Blanc (Maison de soins palliatifs). Ce fût une période courte, mais tellement remplie de leçons de vie.

Je me plais à dire que j’ai accompagné des gens vers la mort et qu’ils m’ont accompagnée, sans le savoir, vers la vie.

J’ai alors compris que ma vie était entre mes mains et que c’était à moi d’en faire ce que je voulais. Ce fût donc le début d’une grande période de nettoyage intérieur et extérieur.

Dans ce grand ménage, il m’est devenu évident que les chaussures de soignante ne me convenaient pas. Ça prend des pieds bien spéciaux pour les porter celles-là ! J’ai donc quitté mon emploi et je me suis inscrite à l’Université afin de devenir psychoéducatrice et de me spécialiser en soins de fin de vie. J’ai, à nouveau, eu le bonheur d’accompagner des gens dans une Maison de soins palliatifs, La Maison de l’Envol, mais cette fois, avec les chaussures de l’intervenante psychosociale. J’y ai rencontré des familles, mais également des travailleurs, des bénévoles et des gestionnaires. Il m’est alors apparu évident que la mort ne laisse personne indifférent. Cette expérience m’a conduite à publier, en 2013, mon premier livre Qui suis-je pour t’accompagner vers la mort ? Cet ouvrage permet de réfléchir à ce que la mort interpelle à l’intérieur de nous, dans notre vie passée, présente et future.

Le début d’une aventure

Des créations inspirées

Ce premier livre fût le début de cette magnifique aventure de création de produits et de services destinés aux personnes interpellées par la mort et par la vie. J’ai commencé à rencontrer des familles, des équipes de bénévoles et des travailleurs de partout en province afin d’offrir des conférences et de collaborer sur divers projets.

En 2014, j’ai commencé à enseigner le cours Deuil, soins palliatifs et de fin de vie aux infirmières de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Cela m’a permis de rencontrer des étudiantes-infirmières de différentes régions du Québec. Chacune d’elle m’a permis de découvrir des pratiques et des défis professionnels relatifs à leurs départements respectifs et à leurs villes. 

En étant en contact avec des familles et des équipes confrontées à la mort,

j’ai réalisé que le processus de fin de vie génère une foule d’interrogations.

Cette constatation a été le point de départ de ma collection Un phare au crépuscule rempli d’outil qui permettent de démystifier le processus de fin de vie : livres, capsules vidéo, bottin de ressources, conférences, etc. Je considère que lorsque nous possédons les connaissances adéquates pour accompagner, nous devenons plus disponibles intérieurement pour ce qui se présente à nous.

En 2019, j’ai été désignée pour mettre en ligne mon cours adoré Deuil, soins palliatifs et fin de vie. Ce projet a continué d’alimenter mon rêve de transmettre du matériel vulgarisé sur le processus de fin de vie, de deuil et de développement personnel à la population générale. Afin de réaliser ce projet de manière efficace et professionnelle, j’ai débuté en 2019 une formation certifiante en communication numérique. Ces expériences m’ont conduit à mettre en ligne ma plateforme numérique d’apprentissage.

Je continue de créer des outils qui permettent d’observer et de vivre avec toutes les nuances de la vie. Cette humble contribution humanitaire me permet de donner de la couleur et du sens à ma vie.

Mon chemin de vie

Formations, expériences et réalisations

2003
  • Formation collégiale en soins infirmiers et stage en milieu hospitalier
2006
  • Emploi de soignante à La Maison du Bouleau Blanc d’Amos (maison de soins palliatifs)
2010
  • Stage à La Maison de l’Envol (maison de soins palliatifs) comme candidate à la Maîtrise en psychoéducation et début d’une série de participations à des Congrès et des Colloques en soins palliatifs
2013
  • Obtention d’une maîtrise en psychoéducation avec spécialisation en soins palliatifs
  • Démarrage d’une entreprise privée spécialisée en produits et services entourant la fin de vie
  • Publication du livre Qui suis-je pour t’accompagner vers la mort ?
  • Lancement de l’exposition-photo La mort nous invite à vivre
  • Début de la série des conférences-ateliers Accompagner l’autre et se révéler à soi, La mort nous invite à vivre, Prendre soin de soi comme accompagnateur, Qui suis-je? et Bilan de vie
2014
  • Chargée de cours à l’UQAT, notamment pour le cours Deuil, soins palliatifs et de fin de vie
  • Refonte du programme de formation des bénévoles en soins palliatifs de la Fédération du mouvement Albatros du Québec
  • Formation auprès de l’équipe du CISSS du Haut St-Laurent pour le démarrage du service d’aide à domicile
  • Participation aux lectures-conférences autour de la pièce de théâtre Un suaire en Saran wrap de Manon Lussier, en collaboration avec le Théâtre du Tandem
2015
2017
  • Analyse comparative de programmes de formations pour bénévoles pour le Phare Enfants et Familles (soins palliatifs pédiatriques)
  • Collaboration avec Guillaume Beaulieu, conteur professionnel, pour la création d’une offre de service de bilan de vie et d’un livre hommage à mes beaux-parents
2018
  • Début de la conférence Lorsque la compassion use
2019
  • Scénarisation et validation scientifique de capsules vidéo sur la fin de vie pour le Centre collégial de développement de matériel didactique (Collège de Maisonneuve, Montréal)
  • Médiatisation du cours Deuil, soins palliatifs et de fin de vie pour les professionnels de la santé de l’ensemble du Québec
  • Formation professionnelle de spécialiste en communication numérique (CFP Maurice-Barbeau, Québec)
2021
En cours
  • Encore plusieurs années de réalisations !